Navigation Menu+

Droit à la déconnexion

Posted on Jan 3, 2017 by in BLOG | 0 comments

le droit à la déconnexion

Mieux que le droit à la déconnexion, la possibilité de connexion exceptionnelle.

L’usage raisonnable des outils numériques ne doit pas constituer pour une entreprise une menace, mais une opportunité.

En effet, sauf en cas d’astreinte, la connexion aux outils de travail doit être une exception laissée à la discrétion des collaborateurs et non pas une règle.

L’entreprise doit être responsable de cette information concernant l’usage des outils numériques afin de sensibiliser ses collaborateurs aux « avantages de cette déconnexion » tout en rendant le travail plus productif.

Exemple :

Est-ce qu’une réunion, où la moitié des participants est en train de communiquer par messagerie ou en train de répondre aux e-mails, est-elle plus efficace et plus productive qu’une réunion où chacun   y participe activement ?

Est-ce qu’un e-mail où « la moitié de la Terre » est en copie CC (Carbon Copy) constitue un usage raisonnable de la messagerie ?

Est-ce qu’un e-mail de « couverture » envoyé systématiquement pour expliquer une action ou inaction aide à résoudre efficacement un problème ?

Depuis le 1er janvier 2017, ce qui peut apparaître comme contraignant à première vue pour l’entreprise et ses collaborateurs, pourrait s’avérer un gain de productivité et une amélioration des conditions de travail.

le droit à la déconnexion

le droit à la déconnexion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

Article L2242-8 ; alinéa 7 :

Les modalités du plein exercice par le salarié de son droit à la déconnexion et la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale. A défaut d’accord, l’employeur élabore une charte, après avis du comité d’entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel. Cette charte définit ces modalités de l’exercice du droit à la déconnexion et prévoit en outre la mise en œuvre, à destination des salariés et du personnel d’encadrement et de direction, d’actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques.

 

 

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *